Ayant décroché le titre de ville la plus attractive au monde, Bordeaux assiste actuellement à la forte progression de son secteur immobilier. Il se trouve en effet que le prix est en hausse permanente dans la ville et ce, depuis 2016. Selon le directeur de l’agence Barnes Immobilier à Bordeaux, Aymeric Sabatie-Garat, cette hausse touche particulièrement le marché haut de gamme et elle est de plus en plus palpable dans le Triangle d’Or.

Le Triangle d’Or devenu un lieu de convoitise pour les investisseurs étrangers.

L’attractivité de la ville est sans aucune doute à l’origine de cette augmentation des prix de l’immobilier à Bordeaux. Mais il faut aussi ajouter dans le lot la pénurie des biens immobiliers au design unique disponibles dans le centre-ville. Si on tient compte du bilan 2016, les chiffres sont éloquents. Une hausse de +4,1 % a été constatée. En outre, le prix médian est largement supérieur à celui en vigueur dans la capitale. L’augmentation de prix est beaucoup plus importante dans les quartiers chics de la ville, notamment dans le Triangle d’Or. Ce dernier attire de plus en plus les investisseurs français et étrangers dont la plupart sont établis en Suisse, en Angleterre et aux Etats-Unis.

Un prix au m² de 9.200 euros dans les quartiers chics.

Dans la plupart des quartiers de Bordeaux, le coût au m² explose. A titre d’exemple, un appartement de 74 m² situé dans le Triangle d’Or a été vendu au tarif de 9.200 euros le m² et un autre logement de 200 m² a été cédé au prix de 8.500 euros le m². Notons que ce sont tous des logements répondant au critère d’un bien d’exception. Ils sont entièrement rénovés, offrant une vue panoramique et installés dans un grand immeuble équipé d’un ascenseur. Le coût au m² se situe donc entre 8.000 € et 9.200 €. Cette tendance s’est généralisée. En effet, selon toujours ces agents immobiliers, trouver un appartement à moins de 6.000 € le m² dans le Triangle d’or ou bien dans le quartier du grand Théâtre est désormais impossible.

L’augmentation des prix à Bordeaux, une tendance qui s’installe.

Quelques quartiers de Bordeaux ont aussi pu profiter de cette hausse du prix de l’immobilier. On cite entre autres Chartrons, Saint-Seurin et Jardin Public. Dans ces endroits, le prix au m² oscille désormais entre 5.000 et 6.500 euros. D’après un expert en immobilier de luxe, cela ne risque pas de changer. C’est une tendance qui s’installe. Ainsi, 2017 promet encore d’être une année faste pour le secteur de l’immobilier bordelais. Les offres surtout celles concernant les biens d’exception n’arrivent plus à couvrir les demandes. En outre, la clientèle se diversifie de plus en plus. Elle est désormais composée de retraités et de familles en quête d’un logement de qualité.

En savoir plus sur cette actualité :

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here