Qui aurait cru que le Chinois dépasseraient les limites de La capitale pour investir les régions avoisinantes comme la Bourgogne. Pourtant, c’est bien à ce phénomène étonnant qu’assistent les Bourguignons et Francs Comtois. De plus en plus de fleurons de notre patrimoine gastronomique et culturel attirent la convoitise des habitants de l’empire du milieu. Le vin et ses secrets de fabrication ou encore le football et les clubs qui gagnent font mouche.

Quand les œnologues viennent se former.

De nombreux Chinois n’hésitent plus à venir passer un séjour studieux en Bourgogne pour découvrir et goûter les plaisirs du vin. Après avoir apprécié les vins de Bordeaux, ils s’intéressent à présent aux cépages de Bourgogne, plus particulièrement les vins blancs qui ont leur préférence. Cette tendance se manifeste dans leurs achats dans leur pays mais également sur place. Ils sont en effet nombreux, étudiants, investisseurs, touristes ou commerciaux à venir dans ces belles régions pour apprendre les secrets de fabrication du vin. On les rencontre dans les domaines qui leur ouvrent grandes ouvertes les portes de la connaissance. Pour ce faire, ils se plient au rituel et se coiffent de bonnets pour l’hygiène. Leur parcours œnologique les conduit à découvrir les cépages et leurs arômes spécifiques. Les étudiants curieux repartiront avec quelques litres de délicieux breuvages dans leurs valises. Nul doute que leur famille les retrouvera avec beaucoup de plaisir après leur séjour en Bourgogne-Franche-Comté.

Quand les Chinois chaussent les crampons.

Les Chinois ne sont pas seulement amateurs de ballons de vins, ils aiment taper le ballon tout simplement. Il faut savoir que le Président Xi Jinping a fait du football une priorité nationale. Il est donc fréquent de voir des recruteurs s’inspirer des techniques footballistiques de nos régions pour les remporter avec eux. L’argent est la clé de voûte sur laquelle l’ édifice du football chinois est en train de s’ériger et il semblerait qu’il coule à flots dans l’empire du milieu.

La clientèle chinoise de plus en plus présente dans nos régions.

Non seulement, ils aiment nos vins et notre football, mais ils adorent nos villages pittoresques. Ils ont été plus de 2 millions à fouler le sol français en 2015 et bien sûr, les retombées de cette forte fréquentation dans nos régions de Bourgogne et de Franche-Comté sont une réelle opportunité et un signal fort. Nos régions se préparent donc à recevoir comme ils le méritent ces nouveaux touristes aux sourires bienveillants.

En savoir plus sur cette actualité :

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here