La réforme du baccalauréat est en cours, et les élèves qui sont cette année en seconde seront les premiers à expérimenter ce nouveau bac dont on nous parle depuis deux ans. Comme tous les changements, cette réforme fait peur, et souvent d'ailleurs plus aux parents qu'aux jeunes. La seule chose qu'ils appréhendent, eux, c'est de savoir ce qu'ils feront plus tard. Or réforme du bac ou pas, cela ne change rien à cette appréhension ni à l’obligation de ces lycéens de devoir faire un choix d'orientation cette année, pour anticiper sur leurs études supérieures et s'y préparer de la meilleure façon possible, avec leurs parents mais d'abord entre eux.

Choisir de faire un DUT

Le Diplôme Universitaire de Technologie, ou DUT, est un grand classique pour les bacheliers qui ne souhaitent pas suivre des enseignements trop théoriques et qui préfèrent se former rapidement à un métier, de façon à ne pas perdre trop de temps. Le DUT se prépare en deux années. Il existe la possibilité de faire un DUT un peu partout en France, et chaque ville a ses spécialités. On peut préparer un DUT en génie biologique à Quimper, un DUT génie thermique à Rouen, un DUT Carrières sociales à Marseille… Ensuite rien n'empêche l'étudiant qui a obtenu son diplôme de poursuivre en licence et en master.

Des études professionnalisantes

Faire le choix du DUT, c'est opter pour une formation qui permet à la fois d'acquérir des savoirs théoriques sur son sujet de prédilection, ainsi que des compétences plus professionnelles qui donnent à l'étudiant un minimum de pratique, qu'il peut mettre à profit dès sa première expérience professionnelle. C'est en cela que cette voie connaît un certain succès auprès des jeunes français, souvent convaincus qu'aujourd'hui, aller à la fac ne sert plus à rien, à part n'apprendre que des choses qui ne serviront pas à trouver un emploi par la suite.