Les chaussures ont toujours été un accessoire de mode et tous les parents adorent voir leur bébé porter de jolies chaussures alors même qu’il ne marche pas. D’ailleurs, beaucoup de marques l’ont compris et fabriquent des chaussures pour nourrissons. Alors balayons quelques idées reçues sur les chaussures des bébés et découvrons comment bien les choisir pour faciliter la marche.

Quand acheter des chaussures pour bébé ?

Les premiers chaussons de bébé peuvent s’acheter relativement tôt. Même s’il est au chaud dans son manteau, pour tenir ses petits pieds au chaud l’hiver, on peut lui acheter des chaussons souples ou des chaussettes antidérapantes pour éviter les chutes.

Pour ce qui est des chaussures de marche cela peut attendre qu’il ait fait ses premiers pas. Il n’y a pas d’urgence à lui mettre des chaussures aux pieds, car selon des études récentes la marche va s’acquérir encore mieux s’il garde une sensation de pieds nus. Il pourra alors expérimenter les différentes textures avec ses pieds, chercher son équilibre à travers les différents obstacles et former ses petites jambes à la marche.

Quels conseils éviter à tout prix ?

Faites un minimum de recherches avant de rentrer dans un magasin de chaussures. Attention aux vendeurs peu scrupuleux qui voudront vous vendre à tout prix une paire de chaussures, même si elle n’est pas adaptée aux pieds de votre bébé ! N’écoutez pas les conseils dépassés disant qu’il faut des bottes à la semelle épaisse et rigide ou avec un maintien important de la cheville. Avez-vous déjà tenté de marcher avec des chaussures de ski ? Ne l’imposez pas à votre bébé ! Attention également aux chaussures avec un soutien pour la voûte plantaire, des chercheurs ont observé chez les bébés un coussinet sous l’arche du pied et ces chaussures pourraient les écraser et endommager sa voûte plantaire.

3 astuces pour bien choisir les premières bottes de bébé

Pour bien choisir la première paire de bottines, il vous faudra absolument :

  • mesurer le pied de bébé debout à l’aide d’un pédimètre et prendre la chaussure adaptée, ni trop petite (votre enfant ne se plaindra jamais d’avoir mal), ni trop grande qui pourrait lui causer des frottements très douloureux ;
  • s’assurer que la chaussure soit en matériau respirant et le plus naturel possible ;
  • vérifier la souplesse de la semelle, pour cela essayez de la plier, si vous n’y arrivez pas, elle est trop rigide.

Voilà donc les essentiels pour ne pas se tromper, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire pour d’autres conseils !

En savoir plus sur cette actualité :