Le coût de la construction d’une maison est difficile à déterminer. Cela tient essentiellement au fait que chaque projet immobilier est unique. En outre, il y a de nombreux paramètres qui font varier le coût global. Il faut prendre en compte le prix du terrain, la zone géographique, la nature des matériaux utilisés, les types de finitions… Des coûts annexes sont également à prévoir : droits d’enregistrement, frais de notaire, étude PEB, raccordements… On comprend par là qu’une maison contemporaine n’aura pas le même coût qu’une autre de style traditionnelle. De même, une construction à ossature bois ne nécessitera pas un budget identique à celui d’une bâtisse en pierre ou en béton. Le coût d’une maison plain-pied diffère en outre d’une autre à étage. 

Des maisons neuves à moins de 1 000 euros le m2

Pour évaluer le prix de construction d’une maison, il faut intégrer un ensemble de facteurs tels que le terrain, l’emplacement, les différentes finitions… Toutefois, il faut savoir que les écarts de prix sont très grands dans la mesure où toutes les constructions n’ont pas un style identique. 

En ce qui concerne les constructeurs qui travaillent sur la base d’un contrat de construction de maison individuelle, le prix d’une propriété d’entrée de gamme débute à partir de 900 euros le mètre carré. Pour une habitation de milieu de gamme, les prix oscillent entre 1 200 et 1 500 euros le mètre carré. Quant aux maisons haut de gamme, les prix peuvent atteindre des sommets ! Dans le cas où les travaux sont pris en charge par un architecte, il faudra prévoir au moins 1 200 euros le mètre carré.

Maison neuve : comment expliquer les différences de prix ?

Une maison ayant un design relativement simple reviendra moins cher qu’une autre ayant une architecture assez complexe. Les constructions à étage qui disposent d’un sous sol ou un garage enterré nécessiteront également un budget plus conséquent. 

La nature du terrain est un autre facteur à prendre en compte. Un sol plat sera plus apte à accueillir la construction qu’un terrain à pente, et donc requerra des dépenses moindres. Il faut en outre intégrer les finitions. Si on prend l’exemple du carrelage à titre de revêtement, l’entrée de gamme débute entre 15 et 20 euros le mètre carré, tandis que le haut de gamme peut excéder les 200 euros le mètre carré.