Mettre en œuvre une stratégie afin de payer moins d’impôt n’est pas toujours synonyme de fraude fiscale. Il existe des moyens légaux permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt. C’est le cas de l’investissement immobilier qui représente un excellent moyen pour faire face à la pression fiscale. En effet, la majeure partie des dispositifs légaux et règlementaires encadrant l’investissement immobilier offrent l’avantage d’une défiscalisation. Toutefois l’avantage fiscal varie selon le type d’investissement. C’est la raison pour laquelle, une bonne connaissance de ces dispositifs de défiscalisation est nécessaire pour alléger les charges d’impôts.

Les avantages fiscaux de la loi Pinel et du dispositif Censi-Bouvard

La loi Pinel est sans doute l’un des dispositifs légaux les plus incitatifs à l’investissement immobilier en raison des opportunités fiscales qu’elle offre. Le dispositif Pinel vous permet de réduire vos impôts dans le cas où vous achetez un logement neuf destiné à la location. Le pourcentage de la réduction augmente suivant la durée du bail mais il est appliqué sur le prix d’achat de l’immobilier neuf. Ainsi vous bénéficiez d’une diminution d’impôt de 12% si location du nouveau logement dure 6 ans, 18% si la location dure 9 ans, et 21% pour un bail qui dure 12 ans. 

Toutefois, il convient de signaler que même si la fixation du loyer est laissée à l’appréciation du bailleur, la loi réglemente tout de même le loyer plafond en fonction des zones géographiques. A l’instar du loyer plafond, la dérogation fiscale pour le dispositif Pinel est aussi limitée à 10 000 euros/an. 

A côté des logements neufs destinés à la location pure et simple, les résidences de services telles que les maisons de retraite bénéficient de la défiscalisation du dispositif Censi-Bouvard. Ainsi, l’investissement en résidence service permet une réduction d’impôt de 11% du prix d’achat plafonnée à 300 000 euros et sous condition d’un bail minimum de 9 ans. Pour en savoir plus sur la défiscalisation immobilière, n’hésitez pas de consulter votre conseiller fiscal.

La défiscalisation en loi Malraux et les avantages du dispositif Cosse dans l’ancien

Le dispositif Malraux permet une déduction de 30% du coût des travaux sur le montant de vos impôts si votre immobilier se situe en secteur sauvegardé, et 22% si le logement est situé dans une AVAP. Cependant, la dérogation fiscale est limitée à 100 000 euros/an sur 4 ans. S’agissant du dispositif Cosse dans l’ancien, il offre l’avantage d’alléger les charges fiscales en cas de rénovation ou d’entretien du bien immobilier. C’est une compensation fiscale qui intervient lorsque les loyers déclarés sont inférieurs aux montants des travaux. Le solde, plafonné à 10 700 euros, sera ainsi déduit du revenu imposable. Ce dispositif est un soulagement pour les professionnels de l’immobilier.

En savoir plus sur cette actualité :