Généralement, la majeure partie des avocats ont un profil généraliste. Par conséquent, ils peuvent intervenir pour la plupart dans plusieurs domaines juridiques. Toutefois, la spécialité tout comme dans le domaine sanitaire apporte une plus-value et rend le professionnel beaucoup plus efficace. Ainsi, en fonction de sa spécialité, chaque avocat intervient dans des domaines beaucoup plus précis. On retrouve alors de nombreux avocats exerçant dans plusieurs domaines juridiques. Quels sont alors les différents domaines d’un avocat liés à l’Etat-Civil ?

Le mariage

Quand on parle d’avocat lié à l’Etat civil, il s’agit de l’un des premiers domaines auxquels l’on fait référence. L’avocat lié à l’état civil intervient dans le domaine du mariage en facilitant un certain nombre de procédures.

En d’autres mots, l’avocat lié à l’Etat civil intervient lorsque le mariage devient compliquer. Ainsi, il met son expertise au service des personnes concernées pour les aider à le réaliser. Il est donc important de faire recours à un avocat spécialisé pour tous vos problèmes liés au mariage. Pour être sûr d’avoir choisi un professionnel, le site de cet avocat doit vous permettre d’entrer directement en contact avec ce dernier.

Il permet d’obtenir un certificat de capacité à mariage facilement. Il peut être sollicité en cas de sursis à la délivrance d’un certificat de capacité à mariage et saisine du procureur. L’avocat lié à l’Etat civil rend court les délais de transcription de mariage. Il est également la référence lorsqu’il s’agit d’annuler un mariage, d’aider des couples dans leur procédure de divorce ou encore de résoudre un problème lié à l’opposition à mariage ou à la transcription de mariage.

La correction d’erreur d’état civil

On parle de rectification ou de correction d’erreur d’état civil lorsqu’il s’agit par exemple de corriger des erreurs d’orthographe, de date ou de lieu de naissance ou encore l’ordre des prénoms. Il s’agit de toutes sortes d’erreurs pouvant modifier l’Etat civil d’une personne.

Généralement, cette procédure est souvent confondue à celle du changement de nom ou de prénoms. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. En effet, il s’agit de deux procédures entièrement distinctes l’une de l’autre. La procédure de rectification des actes d’état civil ne permet pas de remplacer un nom ou un prénom. Elle permet plutôt d’apporter des corrections aux diverses omissions ou à tout élément inexact contenu dans l’acte. Il peut s’agir d’une erreur d’orthographe, d’omission, d’inversion ou d’ajout de lettres, d’erreur de date de naissance, etc.

L’intervention d’un avocat est primordiale dans ces procédures pour gagner non seulement du temps mais aussi éviter de mal choisir la procédure adéquate. C’est en fonction de la gravité et de l’origine de l’erreur qu’il déterminera la plus avantageuse.