En France, tout logement soumis à la vente ou à la location doit obligatoirement présenter un DDT (Dossier de Diagnostic Technique) réalisé et attesté par un spécialiste. Cette mesure qui fait suite à la loi Carrez de 1997 est établie pour garantir la sécurité des futurs habitants de ces locaux. Le diagnostic immobilier est donc un ensemble de contrôles effectués sur certaines parties du bâtiment afin de s’assurer de leur qualité. Ces contrôles techniques dépendent toutefois, de la nature de la transaction. Mais dans tous les cas, le diagnostic immobilier facilite les transactions immobilières.

Diagnostiqueur immobilier : quel est son rôle ?

Afin d’être conforme à la loi portant sur l’examen technique des habitations, certains propriétaires font appel à un diagnostiqueur immobilier. Ce professionnel est un prestataire habilité à effectuer les différents contrôles techniques en vue d’attester de la valeur du local. Son intervention est d’autant plus importante qu’elle facilite considérablement la vente ou la location d’une habitation. 

Lors d’une transaction, le diagnostiqueur immobilier présente un document qui contient des informations relatives à l’état du bâtiment. A l’aide de ce dossier, les futurs acheteurs pourront ainsi, apprécier le bien en le comparant, évidemment, à d’autres qu’ils ont eu à évaluer. Faire appel à un professionnel pour votre diagnostic immobilier permet donc d’optimiser les conditions de vos futures transactions.

Le diagnostiqueur immobilier garantit la fiabilité de la transaction

Pour évaluer l’état de leur bien, certains préfèrent passer par un diagnostiqueur immobilier. Faire appel aux services de ce professionnel reconnu permet d’améliorer la qualité des transactions immobilières. En attestant ou désapprouvant la qualité du logement, le prestataire assure la sécurité ainsi que le bien-être des futurs habitants. 

Alors, en cas de problème avec le futur acheteur, il peut intervenir pour le compte du propriétaire en attestant de la sécurité l’habitation. Ce dernier jouira ainsi d’une grande fiabilité auprès des autorités de réglementation. En effet, une maison mal diagnostiquée peut faire perdre son propriétaire en crédibilité.