T3b : Une nouvelle ligne de tramway poétique.

Le prolongement du tramway T3b est prévu entre la porte de la Chapelle jusqu’à la porte d’Asnière. Finis les chemins tristes le matin et le soir, quand les gens vont aller travailler ou en reviendront, ils pourront admirer des œuvres tout au long de leur parcours. Les artistes commencent déjà à travailler sur l’embellissement de ce tracé.

Que projettent les artistes pour cette ligne de tramway ?

Ce prolongement a une longueur de 4,3 km et se situe entre le XVIIème et le XVIIIème arrondissement. Chaque jour, c’est 89 000 voyageurs qui vont emprunter ce tramway. Pour eux et pour embellir leur cadre de vie, les artistes sont en train de créer cinq œuvres originales.

Comment s’organise ce projet ?

Une directrice artistique en partenariat avec la Fondation de France ont déjà fait installer 400 œuvres d’artistes à travers la France. Madmae Makridou-Bretonneau a sélectionné cinq sites sur le trajet du tramway avec son équipe pour que les artistes puissent installer des œuvres d’art. Cinq groupes d’habitants ont été créés et sont membres de conseils de quartiers. Il ont défini leurs désirs après un grand nombre de réunions. Les artistes ont ensuite été choisis et ont présenté des esquisses aux commanditaires des premiers projets. Ces derniers approuvés seront bientôt mis en place.

Les cinq œuvres de la ligne de tramway T3b.

La Présidente du centre Kirikou, Madame Yasmina Picquart qui est membre de conseils des quartiers est ainsi très heureuse de savoir qu’à la station Pouchet où elle se trouve, il y aura lors de l’ouverture du tramway en 2018 un îlot composé de végétaux et beaux matériaux aux couleurs très vives et gaies. Sous le tunnel Berthier, on pourra aussi trouver des vibrations de lumières diverses. Il est aussi question que la cheminée de l’hôpital Bichat se trouvant à la Porte Saint-Ouen sera transformée en phare. En plein centre de la Porte Clignancourt, on pourra admirer un immense coeur. A la Porte des Poissonniers, on pourra lire de grandes et belles lettres symbolisant un grand bonjour et bienvenue.

Une opération artistique qui a un certain coût.

Les artistes choisis on une renommée et la qualité des créations à venir semble très bonne. Le budget alloué à cette opération est de 2,3M€. C’est une très belle aventure qui n’est malheureusement pas la première puisque des œuvres en milieu urbain ont déjà été présentées. L’idée est excellent mais ces œuvres ne résistent pas bien au temps.

Des œuvres déjà en péril.

Quinze œuvres sont déjà présentes entre la porte de Vitry et la porte de Bagnolet. On peut voir ainsi un immense lampadaire, des bateaux entrelacés ou encore un rocher au bout d’un mât. Ces œuvres sont maintenant à l’abandon. D’autres, plus techniques comme les fourmis géantes de la Prote de Pantin ne fonctionnent plus que de temps en temps. C’est bien dommage car l’idée est excellent pour éclairer un peu le paysage urbain dans le quotidien des citadins. Souhaitons que ces nouvelles oeuvres soient bien intégrées et protégées dans l’avenir pour durer davantage.

En savoir plus sur cette actualité :

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.