Tous les vapoteurs vous le diront, s'ils ont choisi aujourd'hui d'utiliser une cigarette électronique, c'est dans le but de réduire ou d'arrêter le tabac. Avec la nouvelle hausse du prix des cigarettes que nous concocte l'État français, nombreux sont ceux qui penchent vers cette solution.

S'en tenir au même geste

Ce qui aide dans le cas où vous souhaitez arrêter pour des raisons de santé, c'est clairement la ressemblance avec une cigarette lambda. De plus, un nouveau modèle de cigarette électronique permet de contrôler le nombre de bouffées que vous souhaitez prendre par jour, elle se bloque dès que vous avez atteint votre quota. Ainsi pas de mauvaises surprises, vous gérez vraiment votre consommation. 

La cigarette électronique a beaucoup d'autres avantages. Terminé l'odeur de cendrier froid, au contraire, vapoter laisse une odeur agréable selon le goût que vous avez choisi. De plus, il n'est plus nécessaire de sortir fumer sa blonde et de se geler sous la pluie pour avoir sa dose de nicotine.

Quel matériel choisir ?

La meilleure solution est de vous rapprocher d'un vendeur spécialisé qui vous aiguillera vers le bon matériel, mais aussi et surtout vers le produit qu'il vous faudra acheter. Le but n'est pas de tomber en manque, ou de tousser comme un pompier parce que le produit n'est pas adapté.

Si vous souhaitez vous essayer à la cigarette électronique, il existe des modèles jetables qui vous permettront de savoir si son utilisation est faite pour vous ou pas. Deux parties composent la cigarette électronique :

  • la batterie : c'est elle qui vous permet de vapoter, soyez vigilant sur son autonomie pour vous éviter d'avoir à la recharger trop souvent. Les modèles récents ont en plus la capacité de régler la puissance de sortie pour s'adapter encore davantage à vos besoins.
  • le clearomiseur : quant à lui permet au liquide de se transformer en vapeur. La gamme est vraiment vaste, vous en trouverez de grosse contenance ou avec une arrivée d'air, etc.

En savoir plus sur cette actualité :