Le Big Data connaît une forte croissance depuis quelques années déjà. Tout le monde s’intéresse à ce phénomène, surtout les entreprises. Chacune espère améliorer son rendement en incluant le Big Data dans leur prise de décision. Cela a permis à de nombreux postes à voir le jour. Le Data Engineer figure parmi ceux qui sont les plus répandus et les plus demandés dans ce milieu.

Cependant, même si de nombreuses personnes se sont déjà rendu compte des opportunités qu’offre ce métier, la demande n’est pas encore satisfaite, car le nombre de professionnels qui l’exercent n’est pas suffisant. Dans cet article, nous allons vous indiquer les meilleures formations à suivre afin que vous puissiez faire partie des meilleurs Data Engineer.

Qu’est-ce qu’un Data Engineer ?

Le Data Engineer figure parmi les premiers intervenants dans le processus de traitement de données. En effet, c’est à lui de collecter les données en se connectant aux différentes sources. Ensuite, il effectue des opérations de nettoyage et de filtrage sur les données récoltées. Il est également chargé du stockage de ces dernières ainsi que de la gestion des espaces de stockage (Data Warehouse ou Data Lake).

Un Data Engineer doit posséder une panoplie de compétences tel que :

  • La maîtrise des frameworks comme Hadoop ou Spark qui font partie des outils indispensables du Big Data ;
  • La connaissance de la programmation informatique et des langages y afférents tels que Scala et Python ;
  • La manipulation des systèmes de gestion de base de données comme SQL, NoSQL, etc. ;
  • La maîtrise des divers systèmes d’exploitation ;
  • La connaissance sur la Machine Learning et l’intelligence artificielle ;
  • La maîtrise des environnements cloud ;
  • L’appétence à produire des rapports sous forme de tableaux de bords ou de KPI.

En résumé, le Data Engineer intervient dans la partie opérationnelle du traitement des données massives.

Quelles sont ses missions ?

Les missions du Data Engineer commencent au début de la chaîne de valorisation des données jusqu’à l’uniformisation de ces dernières afin de les rendre utilisables lors de la prise de décision. Mais entre ces deux bouts, il subsiste de nombreuses autres responsabilités à s’acquitter à savoir :

  • La conception de l’architecture globale et locale qui permettra d’accueillir les données ;
  • Le choix des outils techniques et technologiques à adopter tout au long du projet ;
  • Le développement des solutions data, que ce soit en matière de système de gestion des bases de données, de stockage ou encore des divers outils nécessaires au processus métier ;
  • La collecte, le filtrage, l’uniformisation, le contrôle qualité et la validation des données ;
  • L’analyse préliminaire des données obtenues pour faciliter la tâche des prochains intervenants ;
  • Dans certains cas, l’élaboration des divers rapports tels que les tableaux de bord ou les KPI.

Comment se former ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un Data Engineer et que vous connaissez les missions qui lui sont confiées, vous vous demandez sans doute comment faire pour devenir un Data Engineer. Il n’y a qu’en se formant que vous pourriez atteindre ce but. Cependant, il existe plusieurs manières de se former dans ce domaine. Nous allons voir les types de formations parmi lesquelles vous pouvez choisir.

Les cursus universitaires et les masters

Suivre un parcours universitaire est la manière la plus conventionnelle pour se former à un métier et le travail de Data Engineer n’échappe pas à cette règle. En effet, depuis que ce métier est en vogue, les établissements universitaires l’ont intégré parmi leurs filières.

Vous pouvez donc vous orienter vers un diplôme de Bac+3 en informatique, en statistique, en mathématique ou en physique. Vous avez également la possibilité de continuer afin d’obtenir un master. Voici quelques masters intéressants pour devenir un Data Engineer :

  • Master en Big Data et Machine Learning délivré par l’EFFREI, une école d’ingénieur réputée dans l’informatique et également dans le Big Data ;
  • Master spécialisé Big Data délivré Telecom ParisTech, une université spécialisée en Big Data, avec lequel vous maîtriserez le traitement de données volumineuses avec Hadoop et d’autres compétences du Big Data ;
  • Master spécialisé Big Data issu de la collaboration entre Grenoble INP et Grenoble EM que vous pouvez obtenir au bout de 15 mois de formation ;
  • Master professionnel Data Engineer de l’École Multimédia en Île-de-France, qui vous permettra d’affiner vos compétences en programmation informatique et vous apprendra le métier de Data Engineer ;
  • MSc appliqué en ingénierie des données et intelligence artificielle de Data ScienceTech Institute de Biot et de Paris, qui vous apprendra le rouage du métier de la data et les technologies nécessaires comme Hadoop et Spark.

Cependant, un master n’est pas forcément obligatoire pour exercer ce métier. Comme nous l’avons mentionné, d’autres moyens existent pour y parvenir. Acquérir quelques expériences à travers des stages est également un excellent moyen de se former.

Les formations en ligne

Suivre des formations en ligne est une solution excellente, surtout si vous ne disposez pas de temps ou de moyens financiers, ou si vous souhaitez simplement apprendre en autodidacte. À l’ère où nous vivons, on trouve tout sur internet, et les formations sur le Data Engineering sont de plus en plus nombreuses.

Il existe plusieurs types de formations en ligne en ce qui concerne ce domaine. Vous pouvez opter pour celles qui sont gratuites ou payantes. Vous pouvez également choisir les cursus qui vous conviennent et qui conviennent à votre disponibilité. Il y a des formations continues et des bootcamps, des formations plus intensives et accélérées qui consistent à apprendre directement les rouages du métier.

Parmi les sites qui offrent des formations en ligne très intéressantes, il y a LES EDITIONS JUVENAL & ASSOCIES qui vous propose plusieurs ouvrages ainsi que des formations sur l’univers du Big Data. Vous y retrouverez notamment les formations suivantes :

  • Formation Big Data Streaming ;
  • Maîtrisez Spark pour le Big Data avec Scala ;
  • Développez des pipelines Streaming à large échelle ;
  • Développez des apps Kafka streams ;
  • Big Data : tirer profit des données massives ;
  • S’orienter dans le Big Data ;
  • Devenir freelance dans la data.

Il existe également des kits de formation qui vous permet de maîtriser plusieurs compétences dans le domaine de la Data, le tout en une seule fois. Il propose aussi des bootcamps pour ceux qui souhaitent se former, mais qui ne disposent pas de beaucoup de temps. En plus, plusieurs formations gratuites sont également téléchargeables sur le site.

Les certifications

Passer des certifications confirmera vos compétences et vos aptitudes dans le domaine du Data Engineering. Elles sont très utiles, surtout si vous vous êtes formé en autodidacte. Et si vous avez suivi un cursus universitaire, acquérir des certifications renforcera vos compétences et appuiera les diplômes que vous détenez déjà.

Voici quelques certifications intéressantes que nous avons sélectionnées :

  • Google Professional Data Engineer ;
  • Cloudera Certified Professional Data Engineer ;
  • Data Science Council of America (DASCA) Associate Big Data Engineer ;
  • EMC DELL Certified Data Scientist Associate ;
  • MapR Certified Hadoop Developer.

Comment est la rémunération d’un Data Engineer ?

Tous les métiers du Big Data sont tous des métiers qui paient bien à cause de l’intérêt que les entreprises portent à ce phénomène en ce moment. Le métier de Data Engineer figure parmi ceux dont le salaire est le plus élevé dans ce domaine, car les professionnels ne sont pas encore assez nombreux. Les demandes sont donc encore abondantes.

En décembre 2021, le salaire moyen d’un Data Engineer est de 46 352 euros par an, selon Indeed. Et sur cette même plateforme, on retrouve plus 3300 offres d’emploi concernant ce poste.

Si l’on regarde du côté du site de recherche d’emploi Glassdoor, on voit qu’un Data Engineer gagne en moyenne 44 950 euros par an. Le salaire minimum est de 36 000 euros par an et le maximum est de 56 000 euros par an. Quant aux offres d’emplois que l’on retrouve sur ce site, on compte plus de 2880 postes disponibles.