La plupart du temps et quel que soit le véhicule motorisé que l’on a, on n’ouvre le carnet d’entretien que lorsque la panne surgit. Première erreur. Les carnets de l’utilisateur et d’entretien sont – toutes marques confondues – très bien faits et contiennent 90% des informations dont le conducteur a besoin afin d’entretenir au mieux son scooter.

La connaissance de son scooter

Un scooter bien entretenu est un gage de fiabilité et la garantie d’une bonne affaire en cas de revente. Cela commence par des bonnes habitudes d’utilisation et pour cela, il faut apprendre à connaître sa machine. Deux ou quatre temps, refroidissement par air ou liquide, transmission par chaîne ou par courroie, autant d’informations techniques qu’il est essentiel de savoir afin de maîtriser les avantages et les contraintes de votre scooter au quotidien. Si, en plus, vous avez besoin de pièces de moteur de scooter, il vaut mieux pour vous être à l’aise avec les différentes technologies qu’embarque votre deux-roues.

Pneumatiques et freins, une surveillance au quotidien

En plus de respecter les bonnes habitudes de tout motocycliste qui se respecte – à savoir faire systématiquement chauffer le moteur et vérifier les niveaux avant de prendre la route – il y a deux points essentiels que l’on se doit de surveiller, surtout pour sa propre sécurité. L’état des pneumatiques influence grandement le comportement du scooter sur la route. Certains constructeurs préconisent la vérification de la pression des pneus une fois par mois mais une fois par semaine semble beaucoup plus raisonnable. Une mauvaise pression des pneus peut engendrer l’usure prématurée des pneumatiques et augmenter les distances de freinage. 

Quant aux freins, les scooters 50 cm3 ne disposent pas d’embrayage et donc de frein moteur. Faute de rétrogradage, les plaquettes de freins s’usent beaucoup plus vite. Si la durée de vie d’une plaquette de frein avoisine les 10 000 kilomètres, certains – de par leur conduite agressive – arrivent à la réduire à 4000 kilomètres.

Les révisions périodiques

Vidanges ou changement de pièces d’usure, le carnet d’entretien est fait pour vous guider. Respectez-le tout en l’adaptant à votre style de conduite. Si vous ne faites que de la ville, il vaut mieux anticiper les révisions de quelques centaines de kilomètres afin de préserver votre scooter dans la durée.