Depuis quelque temps, pour vendre des produits, beaucoup de personnes se lancent dans la boutique en ligne. D’ailleurs, avec l’essor de ce secteur, il est désormais plus facile de vendre sur Internet. Avec les différentes plateformes e-commerce, notamment avec Shopify, ce n’est plus seulement réservé aux grosses entreprises et aux personnes qui maîtrisent parfaitement l’informatique.

Les points essentiels à retenir avant de choisir un logiciel e-commerce

Le choix d’une solution e-commerce dépend entièrement de vos besoins et de quelques éléments importants. Vous devrez considérer les forces, les faiblesses et les limites des logiciels e-commerce. Votre choix reposera sur les connaissances informatiques pré requises, sur le degré d’autonomie permise et sur les ressources nécessaires pour la création de votre e-shop. En effet, votre objectif est de profiter d’un grand nombre de ressources pour la visibilité et pour la promotion de votre site quand il sera actif. Mais tenez aussi compte de la flexibilité du catalogue en ligne, de la simplicité d’administration des commandes, des outils de marketing et de promotion, du design ainsi que de l’optimisation automatique pour les moteurs de recherche. Également, considérez le support technique (l’assistance personnalisée, les tutoriels, les FAQ, le forum…), la gestion de vos ressources (l’agencement du catalogue, les informations utiles pour les visiteurs…) et la stabilité de la solution (le numéro de la version du logiciel, le nombre d’années d’existence de l’éditeur, le nombre d’utilisateurs…)

Comment faire le bon choix ?

E-commerceTous les logiciels e-commerce ne se valent pas donc, vous devrez choisir celui qui correspond au mieux à vos besoins que vous soyez débutant ou un entrepreneur aguerri. Même si les plateformes sont tout aussi performantes les unes que les autres, chacun a ses propres atouts et faiblesses. Ainsi, pour rentabiliser votre site de vente, identifiez bien vos besoins avant de choisir. Ne vous fiez pas trop à la popularité de l’éditeur pour lancer votre activité. Une plateforme conseillée par une connaissance peut être satisfaisante pour elle, mais cela ne signifie pas que ce sera le cas pour vous. Certes, vous avez un budget alloué à la création de votre boutique e-commerce, mais ne favorisez pas forcément le logiciel le moins cher, car ce dernier doit vous permettre d’utiliser toutes les extensions dont vous aurez besoin. Il faut également que le logiciel réponde à votre niveau de compétences en informatiques. En dernier et pas le moindre, il est important qu’il puisse se développer à la même cadence que votre e-commerce. Lorsque vous aurez tout cerné, vous pourrez faire la comparaison de toutes les solutions e-commerce afin de faire le bon choix, un choix que vous ne risquerez pas de regretter.

Plus d’informations avec Quel statut juridique choisir pour son e-commerce ?